Instruments médiévaux

Pour les instruments antérieurs au XVe siècle, nous sommes toujours confrontés au problème de leur représentation, car nous ne les connaissons qu’au travers de l’iconographie. Aux nombreux témoignages que sont les sculptures, les peintures, les fresques, les enluminures ou les vitraux, viennent s’ajouter quelques rares témoignages archéologiques, souvent très fragmentaires.

Collage cantigas

À l’inverse de l’Orient, les traités médiévaux occidentaux ne donnent que peu d’informations concrètes sur la facture instrumentale et seul l’aspect théorique est diffusé par écrit. L’analyse des textes nous apporte néanmoins des informations très précieuses quant à l’usage des instruments, à leurs accords et leur fonction. Durant ces 20 dernières années, de nombreux colloques ont permis de définir plus clairement la dénomination de ces instruments. Il faut également citer l’apport non négligeable de l’ethnologie, qui, par l’observation de certaines cultures traditionnelles, nous permet d’analyser des instruments souvent très proches de leurs représentations anciennes.

Guiterne

Citole

Guitare maureque

Luth roman

Vièle à archet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s